Habiller ses enfants : écologie et économies

Habiller nos enfants, 10 mois, 5 et 7 ans, coûte à notre porte monnaie mais aussi à notre planète : la fabrication d’un jean nécessiterait l’équivalent de 285 litres d’eau. Au départ c’était pour une question de place (notre appart est tout petit) et de budget, mais maintenant ça relève de l’acte militant. Nous n’achetons presque plus aucun vêtement neuf pour nos enfants.

L’occasion

Les applis de revente sont hyper en vogue, d’abord le bon coin puis maintenant Vinted. Nous sommes devenus des adeptes de cette dernière. Tout y est hyper simple : paiement direct des frais de port, transparence de ce qui est dû. Et vus les prix très compétitifs, aucune déception possible. Nous vendons, nous achetons. C’est presque du troc (option possible sur l’appli d’ailleurs). Je conserve le solde de mes ventes sur l’appli et je m’en sers pour acheter de nouveaux vêtements. Dernièrement 5 pantalons en 18 mois pour 5 euros en très bon état. Je trouve que c’est particulièrement intéressant pour les vêtements de bébé qui sont très peu portés dans le temps. C’est devenu un réflexe maintenant, dès que nous remarquons qu’il manque une pièce pour les enfants ou nous, c’est Vinted. Et une paire de Stan Smith orange comme neuves pour 20 euros qui ont fait sensation !

Les autres enfants

Nous avons dans notre entourage beaucoup d’enfants et nous faisons un relais de vêtements, un peu comme on fait entre les frères et soeurs. Ma nièce a un an de plus que notre plus grande (bon 3 têtes de plus certes), nous récupérons régulièrement ses vêtements trop petits (merci à ma soeur). L’arrivée de notre bébé a été largement sponsorisée par les copines (merci si elles passent par là). Puis c’est notre tour de redonner, c’est toujours sympa de voir nos bébés dans les mêmes vêtements. Déjà qu’ils ont tous dormi dans le même berceau (@lafamilleours)

La location par Tale me

J’ai patienté avant d’écrire sur ce concept, le site de location que nous utilisons a eu des problèmes de gestion il y a quelques mois mais cela est rentré dans l’ordre. Et heureusement car c’est fabuleux. Pour 19 ou 29 euros par mois (3 ou 5 pièces), on peut louer des vêtements du 3 mois au 8 ans. Les échanges sont illimités. Concrètement on reçoit un grand sac vert réutilisable avec les vêtements qu’on a soigneusement choisis sur leur site. A l’intérieur, il y a une étiquette retour. Quand on reçoit notre commande suivante, on met ce qu’on veut rendre dans le sac, on colle et on dépose en point relais sans frais. Les marques sélectionnées par le site sont toutes respectueuses de l’environnement et des hommes. Les matières, les modèles, les tissus sont à tomber. Nous alternons à chaque commande les pièces choisies, soit un mix pour les filles et le bébé, soit que pour le bébé. Cette dernière astuce nous permet de mettre de très jolis vêtements à nos enfants sans nous ruiner. Et en plus c’est écolo et ça n’encombre pas nos placards.

Visuel au dos d’un blouson